Federico Tomasello

Le début du travail

Le « début du travail » nous plonge dans le débat intellectuel de la première moitié du XIXe siècle, alors que le nouveau monde imaginé par les révolutionnaires de 1789 tarde à naître. À partir de deux épisodes, la révolte des Canuts à Lyon en 1831 et l’épidémie de choléra à Paris en 1832, l’auteur retrace l’émergence de la question sociale et analyse comment la classe ouvrière se constitue alors comme objet et sujet politique. Jeremie Rifkin pointait la fin de la société du travail. Grâce à Federico Tomasello, nous savons désormais dans quelles conditions elle est née.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s